Communauté FC

32e coupe de Bretagne : Ploërmel (R1) - Cesson (R1) : "J'espère que le travail va payer"

Défait à Vannes pour commencer la deuxième phase de championnat, le Ploërmel FC espère se relancer en coupe face à Cesson.

Malgré une bonne première mi-temps, les joueurs de Didier Noblet repartent une nouvelle fois avec une défaite. « On pensait bien repartir, c’est un nouveau rappel après l’éclaircie du mois de décembre » souligne l’entraîneur. Ce dimanche, ils vont affronter Cesson, second en R1. « On a pris la mauvaise habitude d’avoir de mauvais tirages. Hasard du calendrier, on les rejoue le week-end prochain. » Pourtant, le coach reste optimiste : « Les joueurs font plus d’efforts depuis la reprise mais on n’est pas aidé avec les intempéries pour bien se préparer. J’espère que le travail va payer. » En coupe tout est possible, les Ploërmelais essayeront de passer ce nouveau tour. « Ce match, ça va être une bouffée d’oxygène, c’est un match de coupe. À domicile, nos chances sont de 50-50. On avait réalisé une bonne performance face à eux en championnat. On doit retrouver le niveau de fin d’année comme face à Bréquigny ou Vitré. Gagner face à Cesson sera une performance », explique Didier Noblet.
 
Le doublé ?

Sachant que le Stade Rennais 3 ne peu pas monter d’un échelon, Cesson est, à ce jour, en pôle position pour connaître la N3 la saison prochaine. L’entraîneur Fabien Grignon, originaire de Josselin confirme : « C’est un objectif, on verra ce que l’on fait dans la durée. On va tout faire pour y arriver. » Ce dimanche, il retrouve les Ploërmelais en coupe avant de les rejouer le week-end d’après. « Ce n’est pas courant de jouer deux matchs de suite face à la même équipe. Ce n’est pas la même approche. La coupe permet d’impliquer tout le monde. On fait en sorte d’intégrer les jeunes et des joueurs de l’équipe réserve. » Si le club arrive à se qualifier, il va tout faire pour aller au bout. « On l’a déjà remporté deux fois, ça nous tient à cœur. On joue chaque match pour les gagner. »

Le Ploërmelais : Vendredi 26 janvier 2018
 

32e Coupe de Bretagne : Josselin (D1) - Theix (R2) Un souvenir de Quintuplé

Actuel leader de D1, Josselin va se frotter à une grosse écurie, Theix qui est sur le podium de la R2.
 
L’entraîneur du CS Josselin, Benjamin Roussel peut-être satisfait de cette première partie de saison. Leader en championnat, le club a fait un très beau parcours en coupe de France. « Le championnat reste l’objectif. On veut obtenir le maintien le plus vite possible. On est bien installé pour le moment. On est content de notre parcours en coupe. Nous avons éliminé des équipes de R3 et R2. On voulait recevoir pour ce tour et affronter une équipe supérieure. » Pourtant, ce dimanche, les Josselinais retrouvent Gilles Lamy sur leur chemin qui avait donné le tournis aux défenseurs la saison dernière. « On est content de le retrouver, il a laissé une belle image. C’est un très bon attaquant qui a joué à un bon niveau. Mon frère sera content de le revoir, ils ont joué ensemble à Ploërmel. » En jouant un tel match, les joueurs peuvent perdre de l’énergie pour le championnat, mais le coach préfère penser à l’événement : « C’est un match de gala qui vaut le coup. On veut montrer que le club se restructure et qu’il vit bien. On espère qu’il n’y aura pas de blessures ou de cartons pour les prochaines rencontres. »
 
Tout pour réussir

De son côté, Gilles Lamy et son club foncent sur une fin de saison palpitante en restant en course en championnat et en coupe. « L’objectif prioritaire reste la montée en R1. » Le buteur se souvient du match face à Josselin la saison dernière : « C’est un bon souvenir sur le terrain avec mes cinq buts et en dehors.  Ce dimanche, il va falloir ne pas sous-estimer cette équipe et gagner pour la confiance. » Son nouveau club est en pleine bourre. Les U17 et U19 sont aussi en course pour le titre en championnat. Les derniers cités sont encore en course de la coupe Gambardella. « L’ambiance générale est au top sous l’impulsion du nouveau président avec de bonnes installations. Theix à tout pour réussir. Les U19 nous font rêver ! »
 
Le Ploërmelais : Vendredi 26 janvier 2018
 
 

COUPE DE FRANCE : 5e Tour / Ruffiac-Malestroit, dernier rescapé du secteur

Et si le club était au début d'une belle épopée ? Le rendez-vous est donné au stade Louis Gervas ce samedi 7 octobre 2017 à 16h pour le 5e tour face à Séné.  (CP : LBF)
 
Depuis deux ans, un nouveau duo est en place avec, à la présidence, Olivier Thétiot et en tant qu’entraîneur, Cyrille Martin. Ce dernier revient sur son intégration « l’effectif était stable depuis quelques années, ils avaient leurs habitudes. J’ai essayé de mettre plus de rigueur ». Malheureusement, la première saison fut difficile en se sauvant lors de l’ultime journée de PH, devenu R3. Par contre, la bonne nouvelle est venue de l’équipe réserve qui est montée d’un échelon en D2.
 
Sur le podium
 
Pour contrer cette performance, le club à décider de se donner les moyens d’aller plus haut. Comme priorité, recruter localement durant le mercato estival. C’est chose faite : « La mayonnaise à bien pris entre les recrues, les jeunes et les anciens que ce soit sur et en dehors du terrain. C’est la clé de notre bon début de saison. » Les joueurs peuvent se féliciter d’être actuellement 3e en championnat en venant à bout de Mauron le week-end dernier malgré l’expulsion de Jean-Marie Lanoë qui ne pourra pas participer à la fête « On ne va pas s’enflammer, on prend les matchs les uns après les autres. Au nom du club, j’en profite pour souhaiter un bon rétablissement à leur gardien. »
 
Un adversaire coriace
 
Ce samedi, les joueurs de Cyrille Martin retrouvent le chemin de la coupe de France « Pour le moment, on a eu un tirage favorable avec des équipes de D1 ou D2. Malgré cela, sur un match tout est possible, on a réussi a se sortir de ces pièges. » Ils sont heureux de pouvoir accueillir Séné (R3) sur leur terrain « C’est une très belle équipe qui vise le haut de tableau en championnat. On va essayer de résister le plus longtemps possible mais on a la qualité pour passer ! C’est toujours motivant de jouer des matchs comme ça. » Pour que la fête soit plus belle, le club a décidé de jouer le samedi durant l’après-midi en pensant à ses voisins « On voulait marquer le coup, ça fait 20 ans que le club n’était pas allé au 5e tour ! Les clubs du coin vont pouvoir venir nous supporter car ils ne jouent pas de leurs côtés. Il va falloir faire du bruit car Séné se déplace en force avec un car. »
 
Le Ploërmelais : 06 ocotbre 2017